ALOE VERA PROTECTEUR DE LA SPHERE DIGESTIVE

Publié le : 26/03/2020 11:56:21
Catégories : Ecologie , Santé

ALOE VERA PROTECTEUR DE LA SPHERE DIGESTIVE

Chez les anciens, l’Aloe Vera se dénommait la « plante d’immortalité » grâce aux bienfaits du jus extrait de ses feuilles…

De nos jours, le gel d’Aloe Vera est largement utilisé en cosmétique et en dermatologie. Mais c’est aussi dans le domaine gastro intestinal que le pur jus trouve aujourd’hui ses applications, suite à un certain nombre de travaux scientifiques récents, qui redécouvrent et confirment son efficacité sur la protection et la régénération des muqueuses gastriques et intestinales. 

Le jus pur dAloe Vera présente l’avantage d’être particulièrement bien toléré. Le mucilage, qui correspond au gel de la plante, lubrifie les villosités intestinales, supprime l'inflammation et cicatrise le tube digestif. Mais ce n'est pas tout !

Le jus épais de l’Aloe Vera contient plus de 75 ingrédients actifs dont, l’éloïne et l’émodine. Il est extrait de la pulpe fraiche des feuilles d’Aloe Vera, par une simple pression à froid.

Nous passons ici en revue les principales publications scientifiques sur le sujet, en se référant tout d’abord à la publication la plus récente qui brosse un exposé global sur les effets physiologiques de l’Aloe Vera (1).

 

1 - En ORL et dentisterie

La parodontite est un sérieux et fréquent problème, parmi les affections des gencives lorsqu’elles deviennent enflammées, provoquant la destruction des tissus et de l’os. La gingivite étant la phase initiale de la parodontite. Plusieurs études contrôlées apportent la preuve d’une excellente efficacité du gel d’Aloe Vera pour régénérer l’os et la gencive en usage local (2).

Dans les mêmes indications, se rincer la bouche avec l’Aloe Vera demeure plus efficace que les traitements habituels (3). 

En chirurgie dentaire, l’Aloe vera diminue significativement la douleur et l’œdème post-opératoire (4). Le gel d’Aloe Vera s’est révélé plus efficace que les traitements analgésiques classiques pour diminuer la douleur et stimuler la cicatrisation après une extraction dentaire (5).

Il n’est pas inintéressant de signaler l’utilisation de l’Aloe vera, avec succès, dans les stomatites qui accompagnent la chimiothérapie (6). Plusieurs études cliniques confirment cette réelle efficacité dans les stomatites et les mucosites orales provoquées par la radiothérapie (7).

 

2 - Troubles gastro-intestinaux

 Dans le reflux gastro-œsophagien, le contenu gastrique remonte dans l’œsophage provoquant de l’inconfort, des brûlures épigastriques, ou des toux rebelles. C’est ainsi qu’une étude clinique a montré qu’un apport de 10ml par jour d’un sirop d’Aloe Vera durant 4 semaines diminue les brûlures, les régurgitations alimentaires, les flatulences, les nausées, les éructations et les remontées acides (8).

La gastrite est une inflammation de la muqueuse de l’estomac provoquée par le stress, l’alcool ou certains médicaments. Une étude sur la souris a montré que l’administration d’Aloe Vera protège ces animaux de la gastrite alcoolique (9).

Il est bien connu que les anti-inflammatoires, en administration chronique, agressent les muqueuses de l’estomac et de l’intestin grêle et peuvent provoquer des saignements, des ulcérations et même des perforations. On sait maintenant que les anti-inflammatoires peuvent provoquer des ulcères de l’intestin grêle en modifiant la production de mucus qui est le protecteur physiologique de la muqueuse. Des chercheurs Coréens ont montré l’action protectrice et régénératrice de l’Aloe Vera sur ces troubles. Ils ont en outre démontré que l’Aloe Vera agit au niveau de la régulation de la production de mucus. Les auteurs concluent en proposant l’administration « d’Aloe Vera dans la stratégie pour éviter les ulcères de l’intestin grêle lors de la prise d’anti-inflammatoires » (10).

Une équipe de chercheurs, dans le département de médecine interne de l’Université de Séoul, a réalisé une revue de toutes les études cliniques publiées concernant les effets de l’Aloe Vera sur le syndrome fréquent du colon Irritable (douleur, flatulence, gaz, alternance de constipation et de diarrhée). Ils ont ainsi montré un effet bénéfique, statistiquement significatif, du traitement par l’Aloe Vera (11).

 

3 - Propriétés anti-infectieuses

Il est par ailleurs intéressant de noter que le gel d’Aloe Vera inhibe de nombreux germes pathogènes du système digestif, en particulier Helicobacter pylori, impliqué dans l’ulcère gastrique et Escherichia coli qui est parfois invasif (12).

Une autre étude a montré l’effet inhibiteur de l’Aloe Vera sur Enterococcus faecalis, autre germe pathogène du tube digestif (13).

Bien que les études précédentes aient été réalisées in vitro, on peut cependant attendre une réelle action anti-infectieuse in vivo, par l’action directe de l’Aloe Vera sur la muqueuse du tractus digestif.

Conclusion

Ce qui précède met en lumière les multiples effets bénéfiques de l’Aloe Vera sur la sphère digestive, par action directe sur les muqueuses.

On retiendra surtout ses actions protectrices et régénératrices dans la muqueuse buccale et sur les gingivites ainsi que dans les gastrites de toutes origines. 

Le gel d’Aloe Vera sera conseillé en même temps que la prise d’anti-inflammatoire dont il maitrise les effets néfastes sur la muqueuse de l’estomac.

Le reflux gastrique constitue une indication privilégiée pour l’Aloe Vera qui peut avantageusement remplacer les inhibiteurs de la pompe à proton habituellement prescrits.

Son action est également bénéfique dans le syndrome de colon irritable.

Son action anti-infectieuse fera de l’Aloe vera, en jus ou sous forme de gel, un produit d’exception pour l’hygiène bucco-digestif, d’autant qu’il est parfaitement bien toléré.

Bibliographie

(1)   Pharmacological update properties of Aloe Vera and its major active constituents

Molecules 2020, 25, 1324; doi:10.3390/molecules25061324

(2)   Adjunctive local delivery of Aloe Vera gel in patients with type 2 diabetes and chronic periodontitis: a randomized, controlled clinical trial

J Periodontol. 2016, 87, 268-274

(3)   Comparative efficacy of Aloe Vera mouthwash and chlorhexidine on periodontal health: A randomized controlled trial

J Clin Exp Dent. 2016, 8, e442

(4)   Effect of Aloe vera mouthwash on postoperative complications after impacted third molar surgery: a randomized, double-blind clinical trial

J Oral Maxillofacial Surg Med Path. 2016,28, 392-396

(5)   Holistic healing through herbs: effectiveness of Aloe Vera on post extraction socket healing

J Clin Diagn Res. 2017, 11, 83-86

(6)   The effect of Aloe Vera solution on chemotherapy-induced stomatitis with lymphoma and leukemia: A randomized controlled clinical trial

Int J Community Nurs. Midwifery 2016, 4, 119-126

(7)   Evaluation of efficacy of Aloe vera in the treatment of oral submucous fibrosis – A clinical study

J Oral Path Med. 2017, 46, 50-55

(8)   Efficacity and safety of Aloe Vera syrup for the treatment of gastroesophageal reflux disease

J Tradit Chin Med. 2015, 35, 632-636

(9)   Low molecular-weight gel fraction of Aloe Vera exhibits gastroprotection by inducing matrix metalloproteinase-9 inhibitory activity in alcohol-induced acute gastric lesion tissue

Pharm Biol. 2017, 55, 2110-2115

(10)                 Processed Aloe vera gel attenuates non-steroidal anti-inflammatory drug-induced small intestine intestinal injury by enhancing mucin expression

Food Funct. 2019, 10(9), 6088-6090

(11)                 Aloe vera is effective and safe in short-term treatment of irritable bowel syndrome: A systemic review and meta-analysis

J Neurogastroenterol Motil. 2018; 24(4): 528-535

(12)                 In vitro activity of Aloe Vera inner gel against microorganisms grown inn planktonic and sessile phases

Int J Immunopathol Pharmacol. 2015, 28, 595-602

(13)                 Comparative evaluation of antimicrobial activity of hydroalcoholic extract of Aloe Vera, garlic, and 5% sodium hypochlorite against Enterococcus faecalis

J Indian Soc Pedod Prev Dent. 2015, 33, 274-278

 

Produits associés